Les rêveries d'un promeneur en Bretagne

 

 

la mer, la mer, toujours recommençée ! P. VALéRY

 

 

 

 

 

 

Le soleil du matin doucement chauffe et dore
Les seigles et les blés tout humides encore,
Et l’azur a gardé sa fraîcheur de la nuit.
L’on sort sans autre but que de sortir ; on suit,
Le long de la rivière aux vagues herbes jaunes,
Un chemin de gazon que bordent de vieux aulnes.
L’air est vif. Par moment un oiseau vole avec
Quelque fruit de la haie ou quelque paille au bec,
Et son reflet dans l’eau survit à son passage.
C’est tout.
P. VERLAINE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hop. Tournez, glissez, sautez,
Avec nous les Korrigans,
Nous les rois du Breizh-Cancan.
Hop. Hurlez, riez, chantez,
Avec nous les Korrigans,
Nous les rois du Breizh-Cancan.

Sous la brume, ou sous la brise,
Sous le regard de la lune,
Ou par les nuits les plus grises,
Que chacun et que chacune,
Avec nous les Korrigans,
Nous les rois du Breizh-Cancan,
Dans une ronde effrénée,
Nous rejoigne sur l’instant.
Et que nul ne soit peiné :
Soyez fous, mais pas méchant.

Hop. Tournez, glissez, sautez,
Hop. Hurlez, riez, chantez.
Avec nous les Korrigans,
Nous les rois du Breizh-Cancan.

 

 

 

 

 

 

CONTACT : Webmaster

1er  promenade2em  promenade3em  promenadeChant du goeland (Diaporama)4em  promenadeLe mystére Saint Dourien (Récit)5em  promenadeLe jusant de l'Empire (Roman)