Les rêveries d'un promeneur en Bretagne

 


La vie n'est qu'un songe à l'intérieur d'un rêve. Shakespeare


 

Il est des paysages qui s'imposent comme une évidence.
Ils sont là, massif. Ils peuvent être quelconques, ou sublimes, mais ils emplissent tout l'esprit, si bien que l'on ne sent rien d'autre que leur présence écrasante.
Il est d'autres paysages.
Là encore, Ils peuvent être quelconques, ou sublimes, mais ils fuient devant le regard, ce ne sont plus des paysages, mais des impressions, des sentiments, des pensées qui emplissent l'esprit.

Les paysages bretons sont de ceux-là.

Une légére brume se léve, vous marchez sur une lande désolée.
Au loin, ou tout prés, des vagues s'écrasent sur les rochers, l'air a un goût piquant et légérement iodée.
Où êtes-vous ?
Peut-être vous avancez-vous dans les rues d'Ys ?
Comment savoir ?
Déja rêves, mystéres, frayeurs et légendes s'emparent de vous.
Vous ne voyagez plus seulement dans l'espace, mais dans le temps, dans l'ailleurs!

Ne résister pas, tel Alice, traverser le miroir.......

 

 

 



Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.


Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature,- heureux comme avec une femme.

A. RIMBAUD


 

 

 

Téléchargez un économiseur d'écran (fichier zip ) ayant pour sujet l'abbaye de Beauport (prés Paimpol ) en cliquant ICI

Annuaire Breton des Amoureux de la Bretagne  

CONTACT : Webmaster

1er  promenade2em  promenade3em  promenadeChant du goeland (Diaporama)4em  promenadeLe mystére Saint Dourien (Récit)5em  promenadeLe jusant de l'Empire (Roman)